Coque telephone huawei p9 Coroner reviews murder-coque samsung galaxy s5 mini personnalisable-ifuscn

MISSISSAUGA Un meurtre-suicide qui a coA�tA� la vie A� deux garA�ons de Mississauga et A� leur pA?re est examinA� par un comitA� d’experts du bureau du coroner et pourrait faire l’objet d’une coque s6 personnalisA�e enquA?te coque a rabat personnalisable du coroner.

L’OPP continue A� garder secrA?tes les causes de la mort aprA?s les corps calcinA�s de Samuel Masih, et ses deux garA�ons, Tyrese Sutherland, 10 ans, et Shantosh, 4 ans, ont A�tA� retrouvA�s dans le vA�hicule incendiA� de la famille prA?s de Barrie, le 4 juillet.

Le Bureau du coroner en chef A�tudie l’affaire en raison de la participation de la famille A� la Peel Children’s Aid Society avant les trois dA�cA?s.

Le garA�on plus A?gA� a A�tA� adoptA� par Masih et son A�pouse, Brintha Shanmugalingam, au printemps dernier.

PLUS: Boy in burned out a A�tA� adoptA� des mois avant

Sutherland a vA�cu avec sa famille pendant des annA�es comme un enfant adoptif, mais l’agence privA�e de placement familial qui l’a placA� a dit que ses visites se sont terminA�es en mars, lorsque son adoption a A�tA� finalisA�e par la Peel Children’s Aid Society.

Tous les cas oA? un enfant dA�cA�dA� avait un dossier ouvert auprA?s d’une sociA�tA� d’aide A� l’enfance au moment du dA�cA?s, ou dans les 12 mois prA�cA�dant le dA�cA?s, sont examinA�s par le ComitA� d’examen des dA�cA?s d’enfants, un comitA� spA�cial du coroner. s bureau.

AprA?s cela, le coroner peut envisager une enquA?te.

Cheryl Mahyr, responsable des questions au Bureau du coroner en chef de l’Ontario, n’a pas pu parler de ce cas prA�cis, mais a dA�clarA� qu’en gA�nA�ral, le coroner doit dA�terminer si la tenue d’une enquA?te servira l’intA�rA?t public et, en invoquant la Loi du coroner , considA�rer A�la probabilitA� que le jury d’une enquA?te puisse faire des recommandations utiles visant A� A�viter la mort dans des circonstances similairesA�.

La SAE de Peel, qui a compA�tence pour la maison de Mississauga oA? habitait Tyrese, ne discuterait ni de Tyrese ni de Masih.

La police croit que Samuel Masih a tuA� ses enfants et ensuite lui-mA?me.

Pat Convery, directrice gA�nA�rale du Conseil de l’adoption de l’Ontario, n’avait aucune information sur Tyrese, mais elle a dA�clarA� ne pas se souvenir d’un cas oA? un dA�cA?s est survenu si rapidement aprA?s son placement.

‘Tout le monde, j’en suis sA�r, regarde A�a,’ dit-elle ‘Ils cherchent quelque chose qui manque’ Y a-t-il quelque chose qui aurait dA� A?tre vu avant que cet enfant ne soit placA� pour adoption ‘

Convery a dit que, d’aprA?s ce qu’elle avait vu auparavant, si Tyrese A�tait periactin pills online coque iphone 6+ dA�cA�dA�e alors qu’elle A�tait en famille d’accueil, l’affaire serait presque garantie pour dA�clencher une enquA?te.

‘Mais mA?me s’il a A�tA� avec la famille (pendant des annA�es), vous voulez une rA�vision’, at-elle dit. ‘Le domaine le voudrait, le domaine de l’adoption. Tu veux savoir ce qui s’est passA�. ‘

Tyrese a commencA� sa famille d’accueil avec Masih et Shanmugalingam alors qu’ils vivaient A� Trout Creek, un village situA� A� 50 kilomA?tres au sud de North Bay. Ils avaient achetA� une maison en 2006.

‘J’ai rencontrA� les deux (Masih) et sa femme quand ils pensaient commencer A� A?tre des parents adoptifs’, a dA�clarA� Bob Connor, directeur exA�cutif de Connor Homes, l’agence d’accueil. ‘Nous pensions qu’ils feraient d’excellents parents adoptifs, et ils l’A�taient.’

M. Connor a indiquA� que son organisme utilise le mA?me programme d’A�valuation des foyers d’accueil que chaque SAE dans la province et que les superviseurs vA�rifient chaque semaine auprA?s des familles par tA�lA�phone et tous les mois en personne.

AprA?s avoir entendu dire que Masih et les garA�ons avaient A�tA� retrouvA�s morts, Connor a dit qu’il avait passA� en revue les notes de rA�union que son personnel avait prises avec la famille jusqu’A� ce que la situation en famille d’accueil soit terminA�e.

‘Il n’y avait rien de remarquable en eux’, a-t-il dit.

Le couple avait mA?me fait voler Tyrese en Australie l’annA�e derniA?re A� ses propres frais afin qu’il puisse voir un spA�cialiste de son eczA�ma.

La police de Peel a dit qu’ils n’avaient pas A�tA� appelA�s A� la maison avant le rapport des personnes disparues.

Les voisins de la famille ont exprimA� le choc et la tristesse en entendant les nouvelles.

‘Quelle tragA�die, quelle injustice’, a dA�clarA� Sandra Dabeedeen, une fille affolA�e, dont le fils a jouA� au football avec Tyrese. ‘Je ne peux pas le croire.’

La police ne dit pas comment Masih et ses deux garA�ons sont morts, afin de protA�ger l’intA�gritA� de l’enquA?te en cours.

Les agents de la police rA�gionale de Peel et de la Police provinciale de l’Ontario examinent l’histoire de la famille A� la recherche d’indices.

Les voisins ont dit que Masih et sa femme semblaient prA?ts A� divorcer quand il a disparu avec les enfants.

Sgt OPP Peter Leon a dA�clarA� qu’il ne commenterait pas les affaires privA�es, mais que les enquA?teurs se pencheront sur ‘tous les aspects de leur vie de famille’.

Un voisin, qui a parlA� avec The News mais voulait seulement A?tre identifiA� comme Brandon, a dit que Masih et sa femme, qui ont dA�mA�nagA� du nord de l’Ontario en 2008, avaient des problA?mes conjugaux et Masih lui a dit que le couple allait divorcer..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *